Votre recherche

Au fil de l’actualité… (octobre 2016)

Au fil de l’actualité… (octobre 2016)

Au fil de l’actualité… (octobre 2016)

Abus sexuels… / Posture éthique de François Bayrou / Diktat ne rime pas avec miséricorde… Le droit de tuer ! / Panama papers ! / Plus c’est gros, plus ça passe ! / Poser une espérance… / Poutine a découvert ! / Pouvoir sur Dieu ? / Réaction à François

Abus sexuels…

Pédophilie, abus sexuels, viols… Ces mots font horreur… Ils ne devraient pas exister. Or, les statistiques sont là pour nous confirmer qu’ils nomment des réalités, des souffrances, des violences, des atteintes inadmissibles à l’intégrité des personnes qui en sont victimes. Et, précisément, ces faits inqualifiables doivent susciter des réactions en amont pour qu’ils soient de moins en moins fréquents, en aval pour rendre les sanctions exemplaires comme l’accueil des victimes. Et surtout, éduquer à l’altérité et à son respect dès que possible. Pour faire réfléchir aux risques d’une telle dérive et donner les moyens de les prévenir par une auto-vigilance personnelle ou collective dès les premiers mots ou premiers gestes scabreux.

 

Posture éthique de François Bayrou

Non pas d’extrême-droite. François Bayrou annonce la couleur. Il ne s’en cache pas. Il en fait une question de valeurs et d’éthique… Mieux vaut un homme de gauche qu’un candidat de droite hors maîtrise du bon sens, de l’éthique et obsédé par son ego… Le choix, de fait, du moindre mal, un peu comme aux Etats Unis entre Donald et Hillary !

 

Diktat ne rime pas avec miséricorde…

Le fœtus dispose de toutes les potentialités pour la vie. L’avortement n’est donc pas un acte simple mais il appartient à liberté du couple qui a participé à sa conception. Le Dieu des Chrétiens, comme l’a rappelé le Pape François, en ouvrant l’année de la miséricorde, n’est pas un Dieu de puissance et d’autorité, mais d’amour… Il ne peut que faire miséricorde… Aussi l’Eglise catholique, fût-elle polonaise, doit susciter le désir de la vie et non l’imposer par un diktat !

 

Le droit de tuer !

La police aux USA tire. Conséquence, un drame, un mort de plus et une famille en deuil avec toutes les conséquences induites. A cela s’ajoute l’engrenage de la violence avec leurs effets irréparables.
Ici un policier noir tue un noir. Pas question de racisme mais sans doute d’un réflexe conditionné avec le droit de tuer au moindre doute. Chaque américain a un flingue avec l’objectif de tirer plus vite que son ombre, c’est-à-dire au sentiment de menace. Le flic a en sus la légitimité pour lui !

 

Panama papers !

Les mafieux sont experts en leur domaine. Le travail d’assainissement ne se fait pas d’un coup de baguette magique. Avec les « Panama papers », les forces médiatiques saines ont su rassembler leurs forces. Leurs révélations ont permis de mettre au jour une liste d’individus et d’Etats, assez impressionnante. Mais la responsabilité finale relève des gouvernements et des procédures judiciaires. Cela demande du temps et la pression des opinions publiques. Le bilan montre une certaine efficacité.

 

Plus c’est gros, plus ça passe !

Merci à S. Kaufmann pour son article : « Plus c’est gros, plus ça marche ». La France avec François Mitterrand a connu cela, masqué par son charisme et sa culture. Un seul exemple, sa politique africaine, son fils lui servait de « missi dominici » avec se surnom de « papa m’a dit ». Il a amplifié la « Francafrique » sans vergogne. Il a ajouté un autre atout dans sa manche, Bernard Tapie, capable de vendre des chaussettes usées au prix fort. La dérive franchit un cap avec Trump « grossier et simplet » !

 

Poser une espérance…

Salah Abdeslam a fait rupture de son humanité pour commettre les meurtres auxquels il a participé. En le mettant sous vidéo 24h sur 24, on participe de cette même inhumanité pour empêcher toute tentative de suicide. Le prétexte, lui, est humain. Il doit permettre à ceux qui ont subi l’événement dans leur chair d’obtenir son témoignage pour donner un peu de sens à leur souffrance et à leur malheur. Mais nous n’aurons une parole de sa part que s’il lui reste une part d’humanité… Il nous revient à nous d’ouvrir ce possible… Cela passe par un geste de l’autorité judiciaire et carcérale pour donner une chance à la parole exprimée au risque d’un acte de suicide…

 

Poutine a découvert !

Avec l’Ukraine, Poutine avait joué masqué face aux velléités européennes. Il a pris la mesure de notre couardise. Désormais il se montre tel qu’il est. Un véritable assoiffé de pouvoir, cherchant à retrouver la puissance totalitaire de l’Union Soviétique, y compris au détriment de sa population qui paie les sanctions économiques. Son alliance avec Assad l’installe comme co-acteur de crimes de guerre. Il n’est plus de temps de tergiverser sous peine de dangers encore plus grands et plus larges.

 

Pouvoir sur Dieu ?

Les attirances pour le même sexe ne se créent pas à partir d’une volonté de provocation. Elles sont tout simplement. Elles resteront minoritaires au regard des enjeux de survie de l’espèce même si des techniques de substitution existent pour pallier au désir d’enfant.
En appeler à des références religieuses pour poser un refus de légalisation relève de l’abus de pouvoir sur Dieu. Ce sont les mêmes qui, de tout temps, ont fermé les yeux su l’adultère au nom d’un principe de réalité du désir !

 

Réaction à François

Parler d’un acte satanique pour ce prêtre assassiné dans son église au petit matin, relève de l’expertise religieuse… Une parole d’un Pape qui veut s’adresser à l’ensemble de l’humanité, doit prendre en compte que celle-ci est globalement déconnectée de toute culture religieuse. Que peut lui signifier un acte satanique ? Un retour au Moyen-Âge ? Qu’évoque-t-il même à ceux qui participent régulièrement à l’eucharistie ?
Et s’il y a plus de martyrs aujourd’hui qu’hier où est la victoire du Christ ? Ou encore comment situer la miséricorde dans cette actualité violente ? Seule clarté évidente dans cette obscurité, la fidélité du prêtre lui-même qui a affronté l’événement en restant fidèle à sa foi !

Articles similaires

Pas de commentaire

Commenter

Votre adresse mail ne sera pas publiée.